Les producteurs des petits fruits de Granby lancent un cris d'alarme pour que leurs productions soient vendues aux usagers de la route.

Depuis 2015 des représentations de citoyennes et citoyens à Granby ont été faites lors des assemblées de conseils de la ville de Granby.
En Juin 2015 une citoyenne de Granby réclamait qu'elle puisse y placer une pancarte directionnelle en bordure de route pour que les passants puissent arrêter acheter leur récolte qui comme on le sait ne dure que quelques mois.ordinateurauchampsvilledegranby
En Juin 2015 le maire mentionnait que le service d'urbaniste se penchait la-dessus et que pour la saison déjà entamée il était malheureusement trop tard, donc la citoyenne croyait avoir comprise qu'en 2016 il y aurait du nouveau positif permettant que leurs récoltes soient finalement vendues aux passants.

Hé bien non! Pour la saison 2016 c'est encore trop tard selon le maire Bonin qui en fait le commentaire dans le journal local.

Trop tard et encore trop tard et toujours trop tard!

Le conseiller Jean-Luc Nappert a voté favorablement pour que les producteurs de petits fruits puissent y planter leurs pancartes directionnelles pour amener les usagers de la route jusqu'à leurs portes, tant qu'aux autres conseillers personne n'a pris part à la discussion.
Une solution envisageable:
Des solutions pour une meilleure visibilité ont été proposés soit de l'information publicitaire sur les réseaux sociaux, ce ne sont pas tous les producteurs qui ont le temps et la facilité d'alimenter un réseau social.
Il faut se rappeler que le délais est court et que les journées aux champs sont longues tant qu'à tremper dans le ridicule pourquoi ne pas apporter son portable avec un banc placé à côté de la récolte!
Ne pas régler le problème des producteurs de petits fruits ne fait qu'aggraver la situation et il y a rogne de la part des producteurs qui travaillent sans relâche et ont du mal à vendre leurs récoltes. panneauelectiongranby
Il ne faut pas oublier les gestionnaires de la ville de Granby que ces producteurs là aussi paient des taxes.
 
Et pourtant la règle ne s'applique pas à tous:
Pour les producteurs de petits fruits qui paient des taxes, qui embauchent du personnel et participe à la vie urbaine de Granby c'est NON aux pancartes directionnelles mêmes si ce n'est que pour quelques mois. Et en plus des amendes peuvent-êtres données si un inspecteur les remarques.
Pour un évènement tel que les Voitures anciennes de Granby d'où des pancartes directionnelles sont acceptées c'est OUI. Nous imaginons que c'est OUI parce-qu'ils amènent des touristes et des gens locaux à Granby. Pourtant ces touristes ne paient pas de taxes à Granby.
Le gouvernement donne tous les pouvoirs aux villes de par une loi pour apposer les pancartes électorales partout dans la ville, c'est une loi.
voituresanciennesgranby   vag    voitureanciennedegranby
La Ferme Héritage Miner offre à la population tous les produits que les gens ont besoins pour l'organisation d'un repas, pique-nique et célébrations des fêtes. Tel que mentionné dans un reportage de MATV au temps des fêtes une journaliste faisait la promotion de la Ferme Héritage Miner invitant les citoyennes et citoyens de Granby à encourager les producteurs locaux en venant tout acheter à un seul endroit ce qu'ils avaient besoins pour célébrer Noel.
La ville de Granby subventionne à grands coûts avec l'argent de nos taxes ce beau projet tout en compétitionnant avec les commerçants locaux et en interdisant la pose de pancartes directionnelles dans des chemin ruraux, au coin d'une rue passante.
C'est le monde à l'envers.
 
Faites connaitre vos commentaires ucgranby@­ucgranby.org Reglementsconfidentialits
 
Logo1
Actualités.    
A Granby sommes-nous devenus intolérant à l'affichage en anglais?