En ce beau Vendredi matin d'Avril enfin une bonne nouvelle annoncée dans le journal local.

La Ferme Héritage Miner accueillera la conseillère Denyse Tremblay au sein du conseil d'administration en tant que présidente au remplacement de Mme Manon St-Louis nommé par le maire Pascal Bonin.
Le maire Pascal Bonin qui a une surcharge de travail de par ses implications à la MRC et qui siègait au conseil de la Ferme Héritage Miner a nommé Denyse Tremblay au remplacement de conseillère à sa place au conseil, Denyse Tremblay ayant une confiance absolue de la part du maire Pascal Bonin puisque cette dernière a fait partie de sa campagne électorale municipale en 2011.
villedegranbyargent
La Ferme Héritage Miner les membres du conseil d'administration:
Présidente: Jessica McMaster
Tésorier: Gilles Pelletier
Secrétaire: Céline Gauthier
Administrateur: Paul Bergeron
Administrateur: Sylvain Perron
Administrateur:Denis Blanchard
Administrateur: Samuel Gosselin
Observateurs:
Me Philippe Gaudet
Marjolaine Beaulieu
Serger Drolet
 
L'Équipe administrative:
Directrice générale: Nicole Laverrière
Directrice des op.rations: Geneviève Côté
Gérante du café boutique: Chantal Vallée
Responsable des jardins et animaux: Audrey Smith
Commis café boutique: Marie-Pier Auger
Aide Maintenance: Jade Hardy                                                                                                                                   
 
 
Les convictions de Denyse Tremblay:
Mme Denyse Tremblay en avait beaucoup à dire lors des rencontres de ce qui se passait à la ville de Granby ainsi que de toutes les subventions que la ville donnaient à la Ferme Héritage Miner compétionnant avec les
Depuis des années Denyse Tremblay blâmait les gestionnaires de la ville de l'argent des contribuables qui étaient remis à la Ferme Héritage Miner. Tout le monde sait que Denyse Tremblay organise des rencontres salon de thé qui se tiennent à l'église St-Georges, lorsque la Ferme Héritage Miner offrait cette même activité entrant en compétition directement avec son activité Mme Denyse Tremblait se questionnait. D'ailleurs Denyse Tremblay tentait d'avoir une aide de la ville en rapport avec son événement et qui n'a jamais reçu d'avale de la part du maire. Après tout un événement qui attire des gens de l'extérieur il serait normal que la ville de Granby y apporte une aide si minime soit-elle.
La ville de Granby gère des commerces pourtant une promesse que le maire entrant Pascal Bonin devait abolir et remettre au privé. Réalisez-vous que tous les commerçants payeurs de taxes n'auront plus l'achalandage des locations de leurs salles?
Ou sont les locateurs d'espaces? les hôtels, les restaurants, salles communautaires etc.
Comment pouvez-vous accepter de vous faire compétionner par votre ville?
La ville de Granby en permettant que la Ferme Héritage Miner de louer plus de salles avec ou sans boisson empoisonne la vie des commerçants de la ville de Granby. Pourtant M.Bonin en élection approuvait les contestations des citoyens lorsqu'il était question de vendre les commerces que la ville gère à un intérêt privé.
Une autre promesse non tenue qui brime la liberté des citoyennes et citoyens de Granby. La ville de Granby devrait mettre ses efforts à régler les problèmes de ses citoyens de façon juste et équittable pour tous au lieu de gérer des commerces et de priver de revenus aux gens locaux.
Lors des dernières élections municipales M.Pascal Bonin conseiller à la ville de Granby se présentait au poste de maire par le ras-le-bol de l'administration de M.Richard Goulet. Pas une session du conseil de la ville de Granby n'avait pas au moins une objection de la part du conseiller Bonin pour toutes sortes de projets et d'argent des citoyens dépensés ici et là sans coupures.
Le conseiller Bonin un homme qui semblait se tenir debout devant l'adversit des autres conseillers, il s'adressait au gens dans la salle du conseil et avait la quote des citoyens qui l'écoutaient au canal TV. La campagne électorale a été basé sur l'homme, l'homme simple, facile d'approche, jovial, voulait faire changer les choses et assouplir la gestion de la ville de Granby afin que tous les citoyennes et citoyens de Granby soiuent fietrs d'y demeurer. Bref, il représentait la personne que tous les citoyennes et citoyens de Granby voulait avoir comme amis. Les citoyens ont vitent déchantés!
Selon le maire Bonin il a mené une campagne d'intégrité, rien à cacher transparent comme de l'eau. Il y a quelques semaines le maire Bonin de par l'intervention d'un conseiller Jacques Côté déclarait qu'il fêtait son 10e anniversaire d'abstinence reconnaissant qu'il avait eu un problème de toxicomanie et d'alcoolisme dans le passé.
Si le conseiller Bonin avait fait mention de cette situation même si'il en était sorti les citoyennes et citoyens de Granby auraient-ils votés en sa faveur lui permettant d'accéder au siège à la mairie? Se poser la question c'est parfois d'y répondre.
Les citoyens de Granby qui avaient des litiges, problèmes avec l'administration municipale croyaient bien naivement que M.Bonin serait la personne qui pouvait apporter une solution intègre et pouvait modifier certains comportement et assouplir certains règlements à la ville de Granby. Une promesse loin d'être tenue est celle des résidents et commerçants de l'ancien Canton-de-Granby qui devaient-êtres entendus. Arrivé à la ville de Granby le nouveau maire a vite chaussé les souliers de l'hôtel de ville.
Denyse Tremblay est la personne désignée par la population dans le quartier 6 à Granby, le maire Pascal Bonin n'était pas certain de transférer le dossier des arts à la personne qui remplacerait l'ex-conseiller M.Ruel tout dépendant de ses aptitudes imaginons, cependant Denyse Tremblay qui n'a pas plus d'expérience mais qui a toute la confiance du maire s'est vue attribué le dossier des arts en plus de siéger en tant que présidente au conseil de la ferme Héritage Miner. 
Denyse Tremblay sera la personne toute désignée qui pourra donner des chiffres aux citoyens, couper dans les dépenses de la ferme, d'apporter des solutions pour que la Ferme Héritage Miner devienne complètement autonome et que les activités organisés cessent de compétionner avec les citoyens commeçants payeurs de taxes.
Denyse Tremblay pourra agir en toute transparence et alors faire un rapport aux citoyens de ce que la ville de Granby injecte comme somme d'argent dans cette belle grande aventure qu'est la Ferme Héritage Miner.
L'Union des citoyens de Granby vous invite à commenter l'article Reglementsconfidentialits
Logo1
Actualités.    
A Granby sommes-nous devenus intolérant à l'affichage en anglais?